Mercredi 12 octobre 2011 3 12 /10 /Oct /2011 04:05
- Publié dans : Israël

      

Voici ma traduction littérale du message du Premier ministre

Je présente aujourd'hui une proposition d'accord pour ramener à la maison Guilad Shalit vivant et en bon état, qui le ramènera à ses parents Aviva et Noam, à son frère Yoël, à sa soeur Hadas, à son grand-père Zvi, et à tout Israël. Depuis ma prise de fonction, il y a 2 ans et demi avec la constitution du gouvernement, j'ai pris sur moi cet objectif de ramener Guilad, à cette époque il était déjà prisonnier depuis 2 ans et demi dans des conditions extrêmement cruelles, sans aucune visite de la Croix-Rouge, sans aucune visite.

Nous ne connaissions vraiment rien de sa détention, la première chose que j'ai faite, que nous avons décidée ici avec le gouvernement a été d'obtenir un enregistrement vidéo de Guilad et nous tous avons été soulagé de le voir vivant et en bonne santé. [...]
Cet enregistrement a été en quelques sorte notre police d'assurance car cette vidéo engageait le Hamas à prendre soin de lui devant la communauté internationale, mais évidemment ce n'était que la première étape et l'objectif principal très difficile était de faire revenir Guilad à la maison, nous avons engagé de difficiles et longues négociations par l'intermédiaire du médiateur allemand selon un cadre fixé par le gouvernement précédent, cela a été très difficile, très long, très décevant et nous ne sommes pas parvenu à un accord, je dois préciser qu'il n'y a pas eu un seul jour sans que nous tentions de ramener Guilad en essayant toutes sortes de voies, n'importe quel moyen et ça n'a pas réussi non plus.

Ces dernières semaines, les négociations ont repris au Caire, cette fois par l'intermédiaire du gouvernement égyptien. Nos directives se basaient sur des principes que je détaillerai en conseil des ministres. C'est très difficile de concilier la volonté de ramener un soldat kidnappé, un citoyen kidnappé et le besoin de préserver la sécurité d'Israël, nous avons, avec les ministres l'engagement énorme de ramener Guilad à la maison, contre l'engagement profond de préserver la sécurité des citoyens israéliens. Et c'est une double responsabilité qui m'incombe en tant que Chef du gouvernement. Je présente aujourd'hui au gouvernement un accord qui exprime un juste équilibre entre ces facteurs.

Je ne veux pas vous cacher que c'est une décision difficile, mon coeur est avec les familles victimes du terrorisme, je comprends leur douleur et leur détresse, j'appartiens à l'une d'entre elles, mais c'est dans ces moments qu'il faut savoir prendre des décisions difficiles mais justes, je pense que nous sommes parvenus au meilleur accord possible, qu'il était possible de faire en cette période, une période de bouleversements qui frappent le Moyen-Orient et je ne sais pas si le proche avenir nous aurait permis d'obtenir un meilleur accord ou même d'obtenir tout simplement un accord ! Il est très possible que la fenêtre d'opportunités ouverte se referme et donc en attendant plus longtemps,  nous risquions de perdre complètement la possibilité de libérer Guilad.

Donc, en vertu de tous ces arguments, j'ai demandé à l'équipe de négociateurs de signer les bases de l'accord jeudi dernier et aujourd'hui c'est l'accord final qui a été signé par les deux parties. Je demande que soit remercié ici le Général Yohanan Loker ?, le chef du Shabak Yoram Cohen, mon émissaire personnel pour les négociations, David Meidan et son prédecesseur Hagay Hadas et toute l'équipe qui l'a accompagné durant toutes ces années, Je demande que soit remercié Tsahal et les forces de sécurité qui n'ont épargné aucun effort au sujet de Guilad Shalit, le médiateur allemand et la Chancelière Angela Merkel qui a toujours soutenu son émissaire, j'exprime un remerciement spécial au gouvernement égyptien et à ses services de renseignements qui ont beaucoup contribué à l'obtention de cet accord.

Ce matin j'ai invité chez moi Noam Shalit et j'ai parlé au téléphone à Aviva, la mère et à Zvi, le grand-père et je leur ai dit que j'ai tenu ma promesse de leur rendre leur fils et petit-fils, je leur ai dit : "je vous rends votre enfant", je suis heureux d'avoir rempli l'objectif de Pidyon Shvouim, (libéreration des captifs1), et si tout se déroule bien, Guilad rentrera en Israël dans les jours qui viennent, dans sa famille.

Le peuple d'Israël est un peuple spécial, nous sommes responsables les uns des autres, comme l'ont dit nos sages, "celui qui sauve une âme d'Israël c'est comme si il avait sauvé un monde".

Ce soir j'apporte au gouvernement la proposition de sauver Guilad Shalit pour le ramener finalement (sof sof) après 5 ans à la maison en Israël.
Adapté de l'hébreu par Danilette 
© http://danilette.over-blog.com

mise à jour 14 octobre :

Je réponds à plusieurs e-mails que j'ai reçu :

Je n'ai pas traduit d'après un texte mais d'après la vidéo mise en ligne sur le site youtube du Premier ministre et je peux vous assurer que j'étais la première à la voir puisque elle n'avait pas encore été visionnée du tout ! 0 visionnage ! J'ai commencé à l'écouter ne pensant pas du tout traduire et puis la trouvant intéressante comme tous les discours de Netanyahou qui est un excellent orateur (je ne sais pas qui lui prépare ses discours mais c'est toujours très bien et il parle avec beaucoup de sincérité et simplicité)

Donc comme dans la plupart des cas où je traduis, c'est spontané et imprévu. J'ai bien précisé "traduction littérale" pour coller au plus près du discours et ne pas faire d'interprétation.
Je ne savais pas qu'il y avait une transcription en anglais, je traduis directement de l'hébreu comme c'était le cas à propos du discours à l'ONU où j'ai bien traduit "Dougri" expression hébraÏque et non pas "Doogli" (entre autres erreurs) qui se trouvait dans la transcription en anglais dont j'ignorais l'existence et qui n'était pas encore en ligne, je pense, quand j'ai traduit !

 

Voici donc la transcription en hébreu telle qu'elle est parue dans IsraelHayom et qui correspond exactement à ma transcription : 

 

  "היום אני מביא לממשלה הצעה להסכם שיחזיר את גלעד שליט הביתה חי ושלם, יחזיר אותו להוריו, אביבה ונועם, לאחיו יואל, לאחותו הדס, לסבו צבי ולכל עם ישראל. לפני כשנתיים וחצי, עם הקמת הממשלה, לקחתי על עצמי כמשימה ראשונה במעלה להחזיר את גלעד לחיק עמו, לחיק משפחתו, להחזיר אותו בריא ושלם", אמר נתניהו בפתח דבריו. 

"באותה העת גלעד כבר הוחזק במשך שנתיים וחצי בשבי אכזרי ביותר, ללא שום ביקור של הצלב האדום, ולא ידענו באמת מה מצבו. הצעד הראשון שעשיתי, ואישרנו אותו כאן בממשלה, היה להביא קלטת וידיאו שבה נראה גלעד, ואנחנו כולנו נשמנו לרווחה כשראינו זאת.

"ראינו אותו מתפקד גופנית ושכלית, פיזית וקוגניטיבית. ראינו אותו מתפקד היטב. ידענו שהוא בריא ושהוא חי. אני התייחסתי לקלטת הזאת כמעין פוליסת ביטוח, כי הדבר חייב את חמאס לפני הקהילה הבינלאומית לשמור עליו, לשמור על חייו ולשמור על בריאותו. אבל ברור שזה היה רק צעד ראשון.

"השגנו הסכם מאוזן"

"המשימה העיקרית שעמדה בפנינו היתה קשה יותר - והיא להחזיר את גלעד בפועל הביתה. על כך ניהלנו משא ומתן קשה וממושך באמצעות המתווך הגרמני. המשא ומתן הזה התבסס על מסגרת כללית שהותוותה על ידי הממשלה הקודמת. הוא היה ארוך, מתיש, וחרף כל המאמצים שלנו, לא הושג הסכם. אני חייב לציין בפניכם שלא היה יום שלא ניסינו בדרכים שונות ומגוונות להשיב את גלעד ביתה, בכל דרך אפשרית - וגם זה לא צלח. בשבועות האחרונים חודש המו"מ בקהיר, הפעם בתיווך ממשלת מצרים. ההנחיה שלי לצוות היתה לשמור על העקרונות והמסגרות שהם חשובים לביטחון ישראל ולמדינת ישראל...

"אני מביא היום לממשלה את ההסכם שמבטא את האיזון הנכון בין כלל השיקולים הללו. איני רוצה להסתיר מפניכם, זוהי החלטה קשה. ליבי עם משפחות נפגעי הטרור, אני מבין את סבלם ואת מצוקתם, אני אחד מהם. אבל מנהיגות נבחנת ברגעים אלה ביכולת לקבל החלטות קשות אבל נכונות.

"אני מאמין שהגענו להסכם הטוב ביותר שניתן להשיג בעת הזאת, עת של סערות שפוקדות את המזרח התיכון. איני יודע אם העתיד הקרוב יאפשר לנו או היה מאפשר לנו להשיג הסכם טוב יותר או הסכם בכלל. ייתכן מאוד שחלון ההזדמנויות הזה, שנוצר בנסיבות הזמן, ייתכן מאוד שהוא היה נסגר סופית ולא היינו מחזירים את גלעד כלל.

"על כן, מכל השיקולים הללו, הנחיתי את הצוות לחתום ביום חמישי האחרון הסכם בראשי תיבות והיום הוא סוכם סופית ושני הצדדים חתמו עליו...

"עמדתי במשימה של פדיון שבויים"

"הבוקר הזמנתי לביתי את נועם שליט ושוחחתי בטלפון עם האמא אביבה ועם הסבא צבי. אמרתי להם שאני מקיים את הבטחתי ואני מחזיר להם את הבן והנכד הביתה. אמרתי להם, אני מחזיר לכם את הילד שלכם. אני שמח שעמדתי במשימה של פדיון שבויים, ואם הכל ילך במישרין, גלעד יחזור לישראל בימים הקרובים לחיק משפחתו ועמו.

"עם ישראל הוא עם מיוחד. אנחנו ערבים זה לזה. כמו שאמרו חכמינו, 'כל המציל נפש אחת בישראל כאילו הציל עולם ומלואו'. הערב אני מביא לממשלה הצעה להצלתו של גלעד שליט כדי להשיבו סוף סוף, אחרי חמש שנים, הביתה, לישראל".

 

 

 

Note :
1. La Mitsva de Pidyon Shvouim (libération des captifs) est un des commandements les plus importantes pour les Juifs, codifié dans le Talmud, de tous temps ils ont usé de tous les moyens possibles pour faire libérer leurs captifs, souvent au moyen de très fortes rançons payées par les communautés juives. Les exemples abondent, à toutes les époques cela a été mis en pratique par les Juifs et utilisé par leurs persécuteurs qui connaissaient très bien cette obligation et en ont profité tout au long de l'histoire. Les cas sont tellement nombreux qu'il est impossible de n'en citer que certains mais je citerai un cas célèbre, celui du très célèbre Tossafiste Meïr de Rotemburg, le plus grand érudit de son temps,  qui s'est opposé lui-même au versement de la rançon absolument exorbitante devant être payée par sa communauté et il est mort en prison. Les Juifs ont été victimes d'extorsion de fonds durant toute leur longue histoire de persécutions...

Ils ne sont pas les seuls à avoir souffert de ce fléau qui s'est répandu dans toute la méditerranée et a touché de nombreux chrétiens, cf la conquête d'Alger qui avait pour but de liberer les esclaves et de nos jours ce fléau qui avait un temps disparu est réapparu avec l'ampleur que l'on connaït... les prises d'otages...les actes de piratages... 

Voir les 1 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Commentaires

Je réponds à plusieurs e-mails que j'ai reçu :

Je n'ai pas traduit d'après un texte mais d'après la vidéo mise en ligne sur le site youtube du Premier ministre et je peux vous assurer que j'étais la première à la voir puisque elle n'avait pas encore été visionnée du tout ! 0 visionnage ! J'ai commencé à l'écouter ne pensant pas du tout traduire et puis la trouvant intéressante comme tous les discours de Netanyahou qui est un excellent orateur (je ne sais pas qui lui prépare ses discours mais c'est toujours très bien et il parle avec beaucoup de sincérité et simplicité)

Donc comme dans la plupart des cas où je traduis, c'est spontané et imprévu. J'ai bien précisé "traduction littérale" pour coller au plus près du discours et ne pas faire d'interprétation.
Je ne savais pas qu'il y avait une transcription en anglais, je traduis directement de l'hébreu comme c'était le cas à propos du discours à l'ONU où j'ai bien traduit "Dougri" expression hébraïque et non pas "Doogli" (entre autres erreurs) qui se trouvait dans la transcription en anglais dont j'ignorais l'existence et qui n'était pas encore en ligne, je pense, quand j'ai traduit !
Commentaire n°1 posté par danilette le 14/10/2011 à 02h53
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés