Mardi 28 février 2012 2 28 /02 /Fév /2012 20:09
- Publié dans : A lire

Nobeline, je t'embrasse mais ne nous fais pas ça !!! 

Je m'associe à Pat Quartier, lire son commentaire sur www.parolevolee.com

 

Voici le message reçu de Nobeline :

Les petits échos, le 27 février 2012

(Aujourd'hui, il y a exactement 21 ans que mon père m'a quittée pour la dernière fois. Toutes mes pensées vont vers lui et vers la Méditerranée, au large de ce Cap d'Antibes qui l'a hébergé pour sa dernière demeure )

Chers Amis lecteurs,


Vous êtes nombreux à me faire remarquer que vous ne pouvez plus entrer dans le site des petits échos.

Vous avez néanmoins constaté que j’ai cessé d’écrire sur ce blog depuis, déjà, quelques semaines, me contentant uniquement de publier quelques articles de quotidiens nationaux français ou algériens.

J’avais prévenu mes amis les plus proches que je cesserais toute activité dès le 31 décembre 2011.

Les ennuis techniques rencontrés dernièrement chez l’hébergeur KaZeo et, pour finir, la panne onéreuse de mon ordinateur n’ont fait que précipiter la fin décidée et annoncée.

J’avais prévu de laisser le site en l’état, d’abord, pour ne pas effacer trois ans de combat et afin que vous ayez, toujours, la possibilité de vous exprimer et de revenir sur les articles publiés.

Sauf que, n’ayant plus la possibilité de modérer les commentaires - qui s’avèrent souvent très dangereux pour ceux qui les écrivent et pour le webmaster qui les publie (cf/ François de souche), j’ai décidé de le transformer en blog privé, jusqu’à l’achat d’un nouvel appareil.

Ainsi donc, l’arrêt du site des petits échos s’est produit AVANT que je ne sois informée par de vrais amis, avant-hier, qu’une certaine association de « pieds noirs », qui vient d’assigner au tribunal une de nos compatriotes, interroge un peu partout mes proches amis pour avoir mes coordonnées personnelles !

Il eut été plus simple que ces gens m’écrivent, comme ils l’ont tant de fois fait par le passé, pour me demander mon adresse postale au lieu de faire le tour du net dans l’espoir de me « prendre » par surprise.

Ce sont des manœuvres peu glorieuses, il est vrai mais je ne crains jamais ce genre de personnages dont le manque de courage les caractérise.

Je leur avais ouvert mon forum et ils ont pu s'exprimer. Mais il semble que cela ne leur suffise pas. Ils veulent effacer toute trace des « controverses » et je pèse mes mots.

Je crois donc pouvoir en déduire, sans me tromper, que « les gens de cette association » veulent aussi me traduire devant un tribunal comme ils l'ont fait récemment, par voie d'huissier, pour une Algéroise qui ne roule pas sur l'or et sur le même sujet.

Si cela devait arriver, il n’y a aucun doute que j'ouvrirais à nouveau les petits échos afin que tout soit dit et fait "dans la lumière".

J’ai toujours affronté les problèmes, ce n’est pas aujourd’hui que je capitulerai sans me battre. Et je ne voudrais surtout pas qu’ils puissent penser que je me dérobe en supprimant mon site dans lequel  - tout au long de ces trois années que j’ai partagées avec vous - je ne retirerai rien de ce qui est écrit.

Je veux vous assurer du plaisir que j’ai toujours eu à communiquer avec vous à travers ces pages, à dénoncer la désinformation et à aider ceux de nos compatriotes qui avaient besoin d’un appui dans leurs actions.

J’ai hérité d’une conception honnête de la loyauté, de la vérité, de la droiture et je continue de préserver ce bien qui m’a été légué par mon père. Vous l’avez aussi, puisque vous avez été toujours si nombreux à le manifester par votre présence et vos commentaires qui m’ont souvent aidée à poursuivre lorsque, parfois, les actions de nos adversaires me décourageaient.

Ils sont nombreux et pas toujours là où on voudrait les trouver mais la vie est ainsi faite.

Que Dieu vous garde.

Et qu’Il aide la France à sortir de cette spirale infernale qui l’entraîne vers le bas.

Avec toute mon amitié

nobeline

 

 


Lire aussi :  Soutien au site de Nobeline, à faire suivre !

 


 

*L'expression "Haut les coeurs" à un sens métaphorique avec coeur venant de l'ancien français "CUER" qui signifiait courage 

Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés