Dimanche 26 février 2012 7 26 /02 /Fév /2012 16:25
- Publié dans : Antisémitisme, Judéophobie, Israélophobie

MEMRI Middle East Media Research Institute

Dépêche  Spéciale n° 4497

 

La conférence iranienne sur l´hollywoodisme fait honneur aux révisionnistes français

N. Maruani et A. Savyon*

 

Introduction

 

Le 2 février 2012, Téhéran accueillait la deuxième "Conférence sur l´hollywoodisme et le cinéma", dans le cade du Festival du film international de Fajr, en présence de 48 universitaires des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de France, du Canada, de Belgique, de Grèce, d´Espagne, de Tunisie, d'Italie, d´Egypte, de Russie, du Liban, d´Azerbaïdjan et de Palestine. Dans l´allocution de fermeture du festival, Hollywood a été accusé d´être "le plus puissant instrument du sionisme", influençant le monde conformément aux intérêts du complexe militaro-industriel américano-sioniste, et le président iranien a vanté "la capacité de l´Iran à être le centre de l´élégante production de films anti-sionistes". (1)

 

La Conférence portait sur cinq thèmes : "La narration à Hollywood", "le rôle du cinéma dans le réveil mondial", "le rôle du hollywoodisme dans la décadence humaine", "l´avenir à Hollywood" et "Hollywood et le sionisme". Les sujets débattus incluaient "Hollywood et l´Holocauste", "la Palestine au front", "Hollywood et l´apocalypse", "Hollywood, le darwinisme et le libéralisme" (2) et "l´exploitation par Hollywood des événements internationaux, tels que l´Holocauste et le 11 Septembre, au profit de la politique sioniste". (3)

 

Le président Mahmoud Ahmadinejad, qui a également prononcé le discours d´ouverture de l'événement, a profité de l´occasion pour appeler de ses vœux un nouvel ordre mondial. Il a affirmé que l´Occident et le sionisme se servaient de l´industrie du film pour maintenir leur domination sur le monde. Mahmoud Ahmadinejad a en outre décerné au révisionniste français Robert Faurisson, venu participer à la Conférence dans le cadre d´une délégation de révisionnistes français, le prix du "courage, de la combativité et de la force".

 

Le réalisateur Oliver Stone était aussi présent ; il s´est converti à l´islam chiite lors de sa visite à Téhéran. (4)

 

Présence du comique français Dieudonné M´bala M´bala, réalisateur du film de production franco-iranienne L´Antisémite

 

La délégation française de révisionnistes incluait l´universitaire Marie Bruchet, venue représenter Vincent Reynouard, l´universitaire Maria Poumier, l´écrivain Paul-Eric Blanrue, la réalisatrice Béatrice Pignède, venue présenter son film Main basse sur la Mémoire, sur la loi Gayssot de 1990.

 

Le comique français Dieudonné M´bala M´bala, dont le thème de prédilection est depuis quelques années le sionisme et les Juifs, et qui a été poursuivi en justice en France pour antisémitisme, était également présent. (5) Dans son film co-produit par l´Iran, intitulé L'Antisémite, il tourne en dérision le camp d´extermination d´Auschwitz et les "preuves irréfutables" de l´Holocauste. La bande-annonce du film  été mise en ligne sur MEMRI TV le 16 février 2012 : http://www.memritv.org/clip/en/3319.htm

 

Dans une autre bande-annonce de L´Antisémite mise en ligne le 12 décembre 2011, l´épouse du protagoniste supplie son mari de ne pas être antisémite, "pour les enfants", car "c´est une maladie". Sur un ton exagérément dramatique, qui tourne en dérision la gravité accordée à l'antisémitisme, le protagoniste admet qu´il est antisémite et précise que puisque les Juifs contrôlent les médias, la finance et la politique, il ne reste qu´une solution : "les exterminer". Voir la vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=rScuwTmKTOY&feature=player_embedded.

 

Faurisson reçoit le Prix du courage des mains d´Ahmadinejad

 

Lors de la Conférence, Mahmoud Ahmadinejad a attribué à Robert Faurisson le Prix du courage, de la combativité et de la force.

 

Dans un article en anglais intitulé "Contre l´hollywoodisme, le révisionnisme", ayant apparemment servi de base à son intervention lors de la Conférence, Faurisson évoque le "rôle joué par l'hollywoodisme dans la création du mythe de l´Holocauste" : "L´Holocauste des Juifs est devenu une sorte de religion dont les trois principales composantes sont l´extermination, les chambres à gaz et six millions de martyrs… Après la guerre, toute une propagande s´est développée autour de la sainte trinité de l´Holocauste, toute une industrie de l´Holocauste, tout un business : le busines de la Shoah (…)" Pour l´article intégral, voir le "blog inofficiel" de Faurisson. (7) Ci-dessous quelques commentaires mis en ligne sur son blog, au sujet de la Conférence sur le hollywoodisme :

 

"Le 2 février 2012, en marge du trentième festival international du film en Iran, le Président Ahmadinejad inaugurait à Téhéran une conférence internationale, encore une fois ouverte autant aux révisionnistes qu’aux antirévisionnistes, sur l’hollywoodisme (…) Ont notamment participé à cette conférence aussi bien trois rabbins antisionistes et antirévisionnistes, venus respectivement de Grande-Bretagne, des États-Unis et du Canada, que des Américains, dont un intellectuel juif, et une importante délégation française.

 

Ma propre communication a explicitement porté pour titre : « Contre l’hollywoodisme, le révisionnisme ». Pour sa part, le révisionniste Vincent Reynouard, victime d’une interdiction judiciaire de sortir du territoire français, n’avait pu se rendre à Téhéran mais sa collaboratrice, Marie Bruchet, a projeté et commenté un remarquable documentaire sur l’hollywoodisme. L’universitaire Maria Poumier, de son côté, a lu un texte d’une haute inspiration et comparable en un sens à l’adresse prononcée auparavant par M. Ahmadinejad à l’ouverture de la conférence. Un discours de l’historien Paul-Éric Blanrue a été distribué en français et en anglais ; il portait sur une description de l’Entité sioniste avec son « cœur », ses « poumons » et son « cerveau », un « cerveau » atteint d’obsession shoatique. Béatrice Pignède a présenté son documentaire consacré à la loi Fabius-Gayssot de 1990, Main basse sur la Mémoire. Pourdes raisons techniques, deux autres films n’ont pu être projetés sur le moment mais le seront plus tard : de Paul-Éric Blanrue, Un homme – Robert Faurisson, et, de Dieudonné, L’Antisémite. (…)

 

M. Ahmadinejad occupe une position éminente et son courage est indéniable mais, en ce qui nous concerne, il est un révisionniste parmi d’autres révisionnistes, et c’est à ce titre que les révisionnistes du monde entier ne peuvent que lui rendre hommage. Par ailleurs, plus que courageux, son comportement est héroïque. (…)

 

S’il est toutefois une bombe que M. Ahmadinejad n’hésitera pas à utiliser, c’est celle que j’ai appelée « la bombe atomique du pauvre », la bombe du révisionnisme qui, ne tuant ni ne mutilant personne, viendra à bout d’une immense imposture, – celle de « l’Holocauste » ou de « la Shoah » – qui, elle, justifie à l’infini de nouvelles guerres et de nouvelles croisades. Dans le monde occidental, trop d’esprits restent encore marqués par « l’Industrie de l’Holocauste » et le « Shoa-Business » mais, grâce au révisionnisme, la guérison est possible et, du même coup, la paix serait capable de retrouver ses chances." (8)

 

Le révisionniste Paul-Eric Blanrue honoré pour son film biographique sur la vie de Robert Faurisson

 

L´une des raisons de l´invitation de Robert Faurisson à la Conférence est le documentaire sur son parcours intitulé Un Homme (10), filmé par Paul-Eric Blanrue, également invité et honoré lors de la cérémonie. Dans ce film d´une heure trente, Robert Faurisson revient sur les différentes étapes de son parcours. Un site consacré au film permet de télécharger gratuitement le documentaire, également disponible en anglais, allemand, arabe, italien et croate.

 

Le blog de Paul-Eric Blanrue, intitulé "Le clan des Vénitiens" (13), met en ligne des informations relatives à ses activités antisémites. Blanrue a notamment écrit un livre intitulé Sarkozy, Israël et les Juifs, qui a été traduit en arabe et en persan. Il tente de démontrer que Sarkozy, dépeint comme farouchement sioniste, place les intérêts d´Israël avant ceux de la France.

 

De nombreuses photos prises lors de la "Conférence sur l´hollywoodisme et le sionisme" ont été mises en ligne sur le blog de Blanrue. Celui-ci souligne qu´à cette conférence "se sont retrouvés des chercheurs antisionistes de plusieurs pays. Tous ont apporté des arguments à l´idée centrale que la ´maladie mentale made in USA´ que véhicule la production hollywoodienne destinée à l´exportation est une arme essentielle du Pentagone ".

 

 

*N. Maruani est chargée de recherche au MEMRI. A. Savyon est directrice du Projet de veille des médias iraniens

 

Notes

 

[1]http://fajrfestival.ir, 4 février 2012

[2]ABNA (Iran), 2 février 2012

[3]http://fajrfestival.ir, 4 février 2012

[4]Lenziran.com, 18 février 2012

[5] Pour plus d´informations sur les activités antisémites de Dieudonné, voir :

 

Une coproduction franco-iranienne d´un film de Dieudonné tourne en dérision Auschwitz :http://www2.memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=archives&Area=fd&ID=FD31512 – 20 février 2012 ;

 

Déclarations et publications antisémites du régime iranien ; sponsors iraniens du film de Dieudonné : L´Antisémite
http://www2.memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=archives&Area=sd&ID=SP444512 – 10 février 2012 ;

 

Dieudonné prépare son prochain film : L´Antisémite : http://www2.memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=archives&Area=sd&ID=SP431311 – 25 novembre 2011 ;

 

Dieudonné, sur une chaîne télévisée iranienne, évoque sa nouvelle chanson pour enfants "Shoananas" et vante la liberté d´expression en Iran, plus grande qu´en France : http://www2.memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=archives&Area=sd&ID=SP292010 – 21 avril 2010

 

[6]Voir http://www.memritv.org/clip/en/3319.htm.

[7]http://robertfaurisson.blogspot.com/2012/02/against-hollywoodism-revisionism.html.

[8]http://robertfaurisson.blogspot.com.

[9]http://blanrue.blogspot.com.

[10]Un Homme, de Paul-Eric Blanrue : http://holocauste.com or http://www.unhommefaurisson.com

[11]http://www.unhommefaurisson.com.

[12]http://www.unhommefaurisson.com.

[13]http://blanrue.blogspot.com.

[14]http://blanrue.blogspot.com.

[15]http://blanrue.blogspot.com.

[16]http://blanrue.blogspot.com.

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le sitewww.memri.org/french.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

 

Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés